Enquête artistique: France – Pologne 2010 / 2014

Le texte d’invitation à l’enquête artistique

« J’invite les personnes intéressés à s’exprimer sur la ligne de démarcation dans leur vie entre l’espace de libre choix et le terrain où le sort aveugle dirige leurs pas.

J’attends des prises de position verbale, symbolique ou artistiques. Ces phrases qui expriment la conscience de chaque participant sur ce thème, sont imprimées sur un tissu et illustrées par les photos qui présentent leur auteur. Je réalise ces images en invitant chaque participant à chercher avec moi un contexte correspondant aux idées qu’il exprime. Toutes ces prises de positions sont au fur et à mesure réunies sur une installation qui sert de support / outil pour interroger les autres personnes.»

Le déroulement de l’enquête artistique en France et en Pologne

Au fur et à mesure des réponses obtenues ainsi que des photos faites de chaque auteur,  ont été imprimées sur un tissu blanc (en format A4) et épinglées sur une installation à voir plus bas en photo. Cette installation a été présentée dans les villages autour de Die, au Lycée de cette ville et en Pologne, dans les petites villes puis à Varsovie . Les citations du « Dictionnaire d’Élisabeth » (Voir la page) qui contient les idées des penseurs Occidentaux, ont été aussi épinglées dessous. Ces expositions ont servi à la collecte de nouveaux témoignages . En premier lieu, l’enquête a été réalisée dans la Drôme.

Tous les témoignages récoltés (116 des Français et 182 des Polonais) se trouvent sur l’ancien site d’Art et Montagne à l’adresse:

http://artsetmontagnes.fr/elisabethlibertcontrainte.html

Installation au temple de Barnave                                             © Elżbieta Dembińska-CieślarFR b Installation Barnave 72

 

 

En Francel’enquête a été réalisée  en 2010 / 2015 dans la dry,e et à Paris.

Organismes français qui ont participé et/ou ont soutenu financièrement le projet:

Le Festival Est/Ouest de Die; le Mémorial de la Résistance en Vercors de Vassieux-en-Vercors, La Région Rhône – Alpes, le Conseil Départemental de La Drôme, l’Office de Tourisme de Die- Pays de Diois – la source de la Drôme, le Parc Naturel Régional de Vercors … et plusieurs autres.

Un catalogue français en couleurs a été imprimé en 300 exemplaires.

En Pologne,l’enquête a été réalisée en 2013 en Mazovie et en 2014 à Varsovie.

Organismes polonais qui ont participé et/ou ont soutenu financièrement le projet:

Le Centre d’Art Contemporain « Elektrownia » de Radom a pris en charge l’ensemble des recherches faites dans sa région.  Le Musée d’Oskar Kohlberg à Przysucha a permis de présenter l’installation des témoignages des français traduits en polonais et la collecte  faite auprès des lycéens, collégiens et des habitants des villages voisins. De même  « La Maison  des Rencontres avec l’Histoire » de Varsovie a présenté l’installation avec les témoignages des français, des villageois polonais et la collecte réalisée auprès des anciens militants du syndicat polonais – « Solidarnosc », pendant l’état de siège. (La collecte faite à Paris a été réalisée grâce à l’engagement d’Élisabeth.)

Mon résumé et commentaires de l’enquête sous le titre : « Chemins de liberté » se trouve  (voir la page)

Tous ces témoignages français et polonais ont constitué le support du jeu de société – «L’espace commun de liberté», créé en 2017. (Voir la page)

SUR LE MÊME THÈME

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :