Dictionnaire d’Elisabeth

Cette article contient 88 citations des penseurs de culture occidentale.

1- La libre communication des pensées et des opinions est un des droits les plus précieux de l’homme. Tout citoyen peut donc parler, écrire, imprimer librement sauf – répondre de l’abus de cette liberté dans les cas prévus par la loi. La liberté de la presse, c’est le droit pour n’importe qui d’écrire n’importe quoi, n’importe comment sur n’importe quel sujet. Restreignez ce droit et, limitant l’une, la liberté de la presse est compromise. Article   adopté   en  août  1789   pendant   la révolution    française

2- La liberté pour un homme signifie faire ce qu’il désire. Aristote

3- Où la question du droit à la philosophie a-t-elle lieu ? Où trouve-t-elle aujourd’hui son lieu le plus approprié ? La forme même de cette question, à savoir « où », suppose qu’entre la question et le lieu, entre la question et la question du lieu, il y ait une sorte de contrat implicite, une affinité supposée… Jacques Derrida

4- Dans certaines situations, nous devrions, /…/ étendre le cadre des droits civils afin d’y inclure des droits culturels. Ces droits permettent de conférer à tous les citoyens, dans une égale mesure, l’accès à une tradition et l’appartenance à une communauté culturelle dans laquelle ils auront choisi d’établir leur identité. Jürgen Habermas

5- Philosopher, c’est remonter en deçà de la liberté, découvrir l’investiture qui libère la liberté de l’arbitraire. Emmanuel Levinas

6- … Avant  de  devenir  un attribut de la  pensée ou  une  qualité  de  la  volonté,  la  liberté  a été  comprise  comme  le statut de l’homme libre,  qui  lui permettait  de se déplacer, de sortir de son   foyer,  d’aller   dans   le   monde   et  de rencontrer   d’autres   gens   en   actes   et en paroles. Hannah Arendt

7- Un homme est libre  s’il se limite a (ajouter l’accent) ce qui est en son pouvoir, s’il ne s’engage pas dans un domaine ou (ajouter l’accent)il peut rencontrer les obstacles. Epictète

8-  … Bien que nous puissions nous imaginer que nous sentions en nous de la liberté, un spectateur peut communément inférer nos actions de nos motifs et de notre caractère… S’il connaissait parfaitement toutes les circonstances de notre situation et de notre tempérament et le plus secret de notre complexion. David Hume

9- Le déterminisme englobe, dans son principe, une connaissance absolue du passé et du futur. Pierre-Simon de Laplace

10- Le déterminisme est dépourvu de tout fondement. Karl Popper

11- …et, d’autre part, tout n’est-il pas déjà pesé, près du berceau, aux balances incommensurables de la discorde et de l’amour ? Jacques Lacan

12- Tout le monde reconnaît que rien n’existe sans une cause de son existence et que le mot hasard, quand on l’examine de près, est purement négatif et ne désigne aucun pouvoir réel qui existerait quelque part dans la nature… David Hume

13- Nous voulons savoir en vertu de quelle raison nous nous sommes décidés, et nous trouvons que nous nous sommes décidés sans raison, peut-être même contre raison. Mais c’est là, précisément dans certains cas, la meilleure des raisons. /…/ nous sommes libres quand nos actes émanent de notre personnalité toute entière, quand ils ont avec elle cette indéfinissable ressemblance qu’on trouve parfois entre l’œuvre et l’artiste. Henri Bergson

14- Quand nous regardons hors de nous vers les objets extérieurs, et que nous considérons  l’opération des causes, nous ne sommes jamais capables dans un seul cas de découvrir un pouvoir ou une connexion nécessaire, une qualité qui lie l’effet à la cause et fait l’un la conséquence infaillible de l’autre. Nous trouvons seulement que l’un suit l’autre effectivement en fait. David Hume

15- Les hommes se trompent en ce point qu’ils pensent être libres. Or, cette opinion consiste en cela seulement qu’ils ont conscience de leurs actions et ignorent les causes qui les déterminent. L’idée que les hommes se font de la liberté vient donc de ce qu’ils ne connaissent point la cause de leurs actions. Dire qu’elles dépendent de la volonté, ce sont là des mots auxquels ne correspond aucune idée. Spinoza

16- On ne peut rien concevoir de plus grand pour l’homme qu’un sort qui le mette directement aux prises avec la nécessité nue, sans qu’il ait rien à attendre que de soi, et tel que sa vie soit une perpétuelle création de lui-même par lui-même. Simone Weil

17- La liberté n’est pas quelque chose que l’on peut donner, la liberté est quelque chose que les gens prennent, et ils sont aussi libres qu’ils désirent être libres. James Baldwin

18- La peinture, c’est la liberté… A force de sauter, on peut retomber du mauvais côté de la corde. Mais si on ne risque pas de se casser la gueule, comment faire ? On ne saute pas du tout.  Pablo Picasso

19- Celui qui n’a pas le courage de se lancer dans l’aventure d’être, préfère avoir la sécurité, parce qu’être libre lui fait peur. Erich From

20- C’était une association du genre humain. Il y avait une espèce de droit d’hospitalité entre les dieux comme entre les hommes. Un étranger arrivait-t-il dans une ville, il commençait par adorer les dieux du pays… Les Grecs, par exemple, quelque religieux qu’ils fussent, trouvaient bon que les épicuriens niassent la providence et l’existence de l’âme. Je ne parle pas des autres sectes qui, toutes, blessaient les idées saines qu’on doit avoir de l’être créateur et qui, toutes, étaient tolérées. François Marie-Arouet  Voltaire

21- …La  liberté, qu’on oppose à la nécessité, mais non à la contrainte, est la même chose que le hasard qui de l’aveu unanime, n’existe nullement. David Hume

22- La liberté signifie seulement « mouvement », évolution, dialectique. Antonio Gramsci

23- Quand la liberté n’est pas libre, la liberté n’est pas vraie. Jacques Prévert

24- Contre le silence et le vacarme, j’invente la parole, liberté qui s’invente elle-même et m’invente, chaque jour. Octavio Paz

25- Plutôt que faire valoir que les individus ont des droits fondamentaux et naturels, nous devrions essayer d’imaginer et de créer un nouveau droit relationnel qui permettrait que tous les types possibles de relations puissent exister et ne soient pas empêchés, bloqués ou annulés par des institutions relationnellement appauvrissantes. Michel Foucault

26- La  création de nouvelles descriptions, de nouveaux vocabulaires, de nouveaux genres comme l’activité essentiellement humaine, elle  suggère le poète plutôt que le savant comme l’homme qui réalise la nature humaine. Richard Rorty

27- Liberté du franc arbitre que j’expérimente être en moi si grande que je ne conçois point l’idée d’aucune autre plus ample et plus étendue. En sorte que c’est elle principalement qui me fait connaître que je porte l’image et la ressemblance de dieu. /…/ la véritable liberté est le choix éclairé et la liberté d’indifférence est le plus bas degré de la liberté. Descartes

28- L’existence en réalité, n’est pas condamnée  à la liberté, mais investie comme liberté.   Emmanuel Lévinas

29- La liberté est conçue là, non comme une disposition humaine intérieure,  mais comme un caractère de l’existence humaine dans le monde. Saint Augustin

30- La nature humaine n’a rien de sacré. /…/il n’y a pas de raison qu’elle soit modifiée radicalement… Des changements majeurs seront inévitables si nous demeurons une espèce libre et progressant… En fait, il n’y a pas de raison de penser que seule une espèce sortira de la nôtre. Hugo-Tristram Engelhardt

31- L’homme est un être borné à qui il n’est pas donné d’être, comme le dieu des théologiens, l’auteur direct de sa propre existence, mais l’homme possèderait l’équivalent humain de cette puissance divine si les conditions matérielles qui lui permettent d’exister étaient exclusivement l’œuvre de sa pensée dirigeant l’effort de ses muscles. Telle serait la liberté véritable. Simone Weil

32- « Cogito ergo sum ubi cogito, ubi sum… » – je pense que je suis dans ma pensée. Dans quelle mesure je le pense vraiment, ceci ne regarde que moi et, si je le dis, n’intéresse personne… Il ne s’agit pas de savoir si je parle de moi de façon conforme à ce que je suis, mais si, quand j’en parle, je suis le même que celui dont je parle. Jacques Lacan

33- La condition de toute liberté est le fait d’être libéré de la peur. Thomas Hobbes

34- le sang humain n’est pas un ciment pour le temple  de la liberté. Daniel O’connell

35- Comment savoir si les guerres conduites par l’instance singulière (la France, les états- unis, l’Occident…) au nom de l’instance universelle sont des guerres de libération ou de conquête ? Le marché mondial ne fait pas une histoire universelle au sens de la modernité. Jean-François Lyotard

36- La liberté implique un choix et ce choix n’existe que dans la mesure où nous avons conscience de notre aptitude. Henry Miller

37- Ce qui devient problématique, c’est la possibilité de la connaissance ou, plus exactement, la possibilité, pour la connaissance, d’atteindre un objet qui pourtant est en soi-même ce qu’il est. Edmund Husserl

38- …Du moment que l’état est l’esprit objectif, l’individu même n’a d’objectivité, de vérité et de réalité morale qu’en tant qu’il en est membre. Friedrich Hegel

39- Tous ceux qui ont pensé que la liberté véritable résidait dans l’identification de          L’ individu à un pouvoir ou à un dieu, ou au contraire, que l’individu et la société devenaient libres ensemble en se  soumettant à la raison, ont ouvert la voie à des régimes totalitaires. Alain Touraine

51- La liberté n’a de sens que si elle est en relation avec celle de l’autre… La loi sera souveraine, la même pour tous. Elle émane de l’esprit de liberté et le maintient vivant. Tahar ben Jelloun

52- Savoir si l’homme est libre ne m’intéresse pas.  Je ne puis éprouver que ma propre liberté… Albert Camus

53- Je ne suis vraiment libre que lorsque tous les êtres humains qui m’entourent, hommes et femmes, sont également libres. La liberté d’autrui, loin d’être une limite ou la négation de ma liberté, en est au contraire la condition nécessaire et la confirmation. Michel Bakounine

54- En avançant dans la vie, vous apprendrez combien les principes de liberté mal définis sont impuissants à créer le bonheur des peuples. Honoré de Balzac

55- La raison d’être de la politique est la liberté et son champ d’expérience est l’action. L’action et la politique, parmi toutes les capacités et possibilités de la vie humaine, sont les seules choses dont nous ne pourrions même pas avoir l’idée sans présumer, au moins, que la liberté existe et nous ne pouvons toucher à une seule question politique sans mettre le doigt sur une question où la liberté humaine est en jeu. Hannah Arendt

56- L’histoire humaine n’est que l’histoire de l’asservissement qui fait des hommes, aussi bien oppresseurs qu’opprimés, le simple jouet des instruments de domination qu’ils ont fabriqués eux-mêmes, et ravale ainsi l’humanité vivante à être la chose des choses inerte…. Et pourtant, rien du monde ne peut empêcher l’homme de se sentir né pour la liberté. Simone Weil

57- Trouver une forme d’association qui défend et protège, de toute la force commune, la personne et les biens de chaque associé et, par laquelle, chacun s’unissant à tous n’obéisse pourtant qu’à lui-même et reste aussi libre qu’auparavant. Jean-Jacques Rousseau

58- sans doute objectif principal… Le problème à la fois politique, éthique, social et philosophique qui se pose à nous aujourd’hui n’est pas d’essayer de libérer l’individu de l’état et de ses institutions, mais de nous libérer, nous, de l’état et du type d’individualisation qui s’y attache. Michel Foucault

59- puisque l’esprit n’est effectivement réel que comme ce qu’il se sait, et que l’état, en tant qu’esprit d’un peuple, est en même temps la loi qui pénètre toutes les relations internes à ce peuple, la coutume éthique et la conscience des individus de ce peuple, la constitution d’un peuple déterminé dépend, en somme, de la modalité et de l’éducation de la conscience que ce peuple a de lui-même. En cette conscience, se trouve sa liberté subjective et, ainsi, la réalité effective de la constitution. Friedrich Hegel

60- … Le sujet (doit) affirmer sa liberté et la défendre contre l’instrumentalisme de la société ouverte, autant que contre la clôture de la communauté car l’un et l’autre menacent une liberté qui suppose, d’un langage social et culturel hérité, avec des objets techniques et économiques nouveaux, la combinaison des mots et des choses, du symbolique et de d’instrumental. Alain Touraine

61- La vocation de l’homme c’est la liberté. La morale, c’est l’insertion de l’intelligible dans le sensible. Emmanuel Kant

62- C’est au nom de cette fiction qui s’appelle, tantôt l’intérêt collectif, le droit collectif, ou la volonté et la liberté collective que les révolutionnaires de l’école de J.-J. Rousseau et de Robespierre proclament la théorie menaçante et inhumaine du droit absolu de l’état et que la liberté individuelle n’est pas, selon eux, une création, un produit historique de la société mais qu’elle est antérieure à toute société et que tout homme l’apporte en naissant, avec son âme immortelle. Comme un don divin… Michel Bakounine

63- Moi, Antoine Artaud, je suis mon fils, mon père, ma mère, et moi. Schreiber est homme et femme, parent et enfant, mort et vivant. Tous les mots de l’histoire, c’est moi (a écrit Nietzsche). Gilles Deleuze

64- Le pouvoir absolu est le pouvoir de se rendre imprévisible et d’interdire aux autres toute anticipation raisonnable, de les installer dans l’incertitude absolue en ne donnant aucune prise à leur capacité de prévoir. Pierre Bourdieu

65- et que l’on ne dise pas que le concept de « patrie » était synonyme de liberté ; c’etait, certes, un synonyme, mais de l’état, de l’autorité et non de la « liberté ». C’était un élément de conservation, une source de persécution, et un nouveau Saint-Office. Antonio Gramsci

66- Si le pouvoir n’avait pas pour fonction essentielle de dire non, d’interdire et de censurer mais de lier, selon une spirale indéfinie la coercition, le plaisir et la vérité ? /…/Dès lors qu’il y a un rapport de pouvoir, il y a une possibilité de résistance. Nous ne sommes jamais piégés par le pouvoir : on peut toujours en modifier l’emprise, dans des conditions déterminées et selon une stratégie précise. Michel Foucault

67- Être esclave, c’est être forcé de travailler pour autrui comme être maître, c’est vivre du travail d’autrui. Michel Bakounine

68- … Aux pleins pouvoirs donnés au surhomme répond la libération totale du sous-homme… Martin Heidegger

69- Agis de telle sorte que les conséquences de ton action soient compatibles avec la permanence d’une vie authentiquement humaine sur la terre. Hans Jonas

70- … Du moment que l’état est l’esprit objectif, l’individu même n’a d’objectivité, de vérité et de réalité morale qu’en tant qu’il en est membre. Friedrich Hegel

71- Qui peut punir l’exercice de la liberté du savoir ? Ou plus exactement, comment la spontanéité de la liberté qui se manifeste dans la certitude, peut-elle se mettre en question ? La vérité n’est-elle pas corrélative d’une liberté qui est en-deçà de la justice, puisqu’elle est la liberté d’un être seul. Emmanuel Levinas

72- Que l’un commande, soit, mais qu’il soit clair qu’aussi bien se pourrait être l’autre, qu’il soit entendu et marqué que ce n’est, en aucune manière, au nom d’une supériorité intrinsèque et incarnée que s’exerce l’autorité. Charles-Alexis Tocqueville

73- Pour qu’une nation soit libre, il suffit qu’elle veuille l’être… Marie-Joseph la Fayette

74- Et que l’on ne dise pas que le concept de « patrie » était un synonyme de liberté ; C’était certes un synonyme mais de l’état, de l’autorité et non de la « liberté ». C’était un élément de conservation, une source de persécution, et un nouveau Saint Office. /…/ La liberté comme identité de l’histoire, de l’esprit, et la liberté comme religion-superstition, comme idéologie immédiatement conjoncturelle, comme instrument pratique de gouvernement. Antonio Gramsci

75- Le langage de la sexualité, auquel Sade, dès qu’il a prononcé les premiers mots, a fait parcourir en un seul discours tout l’espace dont il devenait tout à coup le souverain, nous a hissés jusqu’à une nuit où dieu est absent et où tous nos gestes s’adressent à cette instance dans une profanation qui tout à la fois la désigne , la conjure, s’épuise en elle et se trouve ramenée par elle  à sa pureté vide de transgression. Michel Foucault

76- On a essayé longtemps d’épingler les femmes à leur sexualité. « Vous n’êtes rien d’autre que votre sexe », leur disait-on depuis des siècles… « Vous êtes la maladie des hommes »… Michel Foucault

77- … Je pense où je ne suis pas, donc je suis où je ne pense pas. Mots qui, à toute oreille suspendue, rendent sensible dans quelle ambiguïté de furet sous nos prises l’anneau du sens sur la ficelle verbale. Jacques Lacan

78- L’instance paradoxale (qui…) Manque à sa propre identité, à sa propre ressemblance, à son propre équilibre, à sa propre origine. Mon impuissance à dire le sens de ce que je dis (est…) aussi le pouvoir infini du langage de parler sur les mots. Gilles Deleuze

79- La limite et la transgression se doivent l’une à  l’autre la densité de leur être : inexistence d’une limite qui ne pourrait absolument pas être franchie ; vanité en retour d’une transgression qui ne franchirait qu’une limite d’illusion ou d’ombre. Michel Foucault

80- Quand je parle, non seulement j’ai conscience d’être présent à ce que je pense mais (…) Le signifiant semble s’effacer ou devenir transparent pour laisser le concept se présenter lui-même, comme ce qu’il est, ne renvoyant à rien d’autre qu’à sa présence. L’exterritorialité du signifiant semble réduite. Naturellement, cette expérience est un leurre. Jacques Derrida

81- Le sol du droit est en général la réalité spirituelle et son lieu et son point de départ sont d’abord la volonté, qui est libre, de telle sorte que la liberté constitue sa substance et sa détermination, et que le système du droit est le royaume de la liberté réalisée effectivement… Friedrich Hegel

82- La volonté de volonté… S’oppose à tout destin: par ce mot nous entendons ici l’attribution d’une manifestation possible de l’être de l’étant. La volonté de volonté durcit toute chose et la conduit dans l’absence de destin. La volonté de volonté impose les formes fondamentales qui lui permettent de se manifester: le calcul et l’organisation de toutes choses… L’être de la volonté de puissance ne peut être compris qu’à partir de la volonté de volonté. Martin Heidegger

83- La vie elle-même est essentiellement appropriation, agression, assujettissement de ce qui est étranger et plus faible, oppression, dureté, imposition de ses propres formes, incorporation et, au minimum, dans les cas les plus doux, exploitation… Ce corps social devra être la volonté de pouvoir incarnée, il voudra grandir, s’étendre, attirer à lui, arriver à la prépondérance, non pour un motif moral ou immoral mais parce qu’il vit et que la vie est précisément volonté de pouvoir. Friedrich Nietzsche

84- Quiconque met la main sur moi pour me diriger est un usurpateur et un tyran.  Pierre-Joseph Proudhon

85- La création de nouvelles descriptions, de nouveaux genres comme l’activité essentiellement humaine : elle suggère le poète plutôt que le savant comme l’homme qui réalise la nature humaine. Richard Rorty

86- Je ne puis me dire libre vraiment, que lorsque  /…/mon droit humain, qui consistent à n’obéir à  aucun  autre homme et à ne déterminer mes  actes  que conformément à mes convictions  propres, réfléchies  par la conscience également libre de tous, me reviennent par l’assentiment de tout le monde. Ma liberté personnelle ainsi confirmée par la liberté de tout le monde s’étend à l’infini. Michel Bakounine

87- quand je parle, non seulement j’ai conscience d’être présent à ce que je pense, mais (…) le signifiant semble, s’effacer ou devenir transparent pour laisser le   concept se présenter lui-même, comme ce qu’il est, ne renvoyant à rien d’autre qu’à  sa  présence. L’extériorité du signifiant semble réduite. Naturellement, cette expérience est un leurre. Quel est le sceau de la liberté ne plus avoir honte de soi-même. Jacques Derrida

88- quel est le sceau de la liberté acquise?  Ne plus avoir honte de soi-même.          Friedrich Nietzsche

SUR LE MÊME THÈME

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :