La galerie « 0 » 1971 – 1972 et « Galerie Repassage » 1973-1978

La galerie « O »

(Archives sous forme de diapositives d’Elizabeth et d’Émile Cieslar.                                                                 Tous les photos sont protégés par le droit d’auteurs)

Galerie « 0 » – 1971 octobre – décembre 1972 créée par Paweł Freisler au club universitaire « Sigma », a présenté, entre autres, les artistes suivants : Marek Konieczny, Przemysław Kwiek, Jan-Stanisław Wojciechowski, Wiktor Gutt, Waldemar Raniszewski, Krzysztof Zarębski, Tomasz Sikorski, Anastazy Wiśniewski, Grzegorz Kowalski, « Grupa w składzie », Krzysztof Pęciński, Elisabeth et Emile Cieslar.

  • Le 5 et 6 juin 1972 , fut organisé « Le nettoyage de l’art ». Cet événement fut mis en place par Włodyimierz Borowski, Paweł Freisler et Jan Świdziński avec la participation des membres de l’ « Atelier avec la forme du film » (The Neo-avant-gardeCircle – Workshop of the Film Formed) : Józef Robakowski, Janusz Połom, Wojciech Bruszewski, Wacław Antczak, Jacek Łomnicki, …

Quelques exemples des œuvres présentées :

« Le spectacle avec la fille et le pigment » Krzysztof Zarębski,

K Zarębski Spekcacle avec la fille et le pigment 72

« Les lettres de rencontre » – Marek Konieczny

Marek Konieczny La lettre de rencontre 72

« Entre ! » – installation de Grzegorz Kowalski

Grzegorz Kowalski Passe!

« La morphologie de couleur jaune » – Krzysztof Pęciński

Krzysztof Pęciński Morfologia Jaunne

« Le concert » – Krzysztof Zarębski

K Zarębski Concert slajd 1

 

«Le nettoyage de l’art »

« Le nettoyage de l’art » – Un événement de deux jours fut organisé par Pawel Freisler, Wlodzimierz Borowski, Jan Swidziński

Le nétoyage de l'art

 

« Kaléidoscope où regarder dans le tube » – Elżbieta et Emile Cieślar : « En regardant les maquettes abstraites et les symboles, par le biais de tubes contenants des miroirs courbes, chacun peut choisir ou créer ses propres images. » 

 (voir la page) 

 

 

 

 

Septembre 1972 « Vêtements à partir d’un patron de couture » –  

Elisabeth et Emile Cieślar –  à la Galerie “0” – Dans l’espace de la galerie, 16 modèles de vêtements dessinés sur une feuille de patron ont été fabriqués en papier kraft. De ce fait, libérés de leur signification esthétique…(voir la page)  

 

01 Vêtements de patron de couture 72

« Galerie Repassage »

Espace de liberté totale pour les expositions artistiques à Varsovie entre 1973 – 1978

Présentation des archives sous forme de diapos d’Elisabeth et d’Emile Cieślar

 

 

 

 

 

(sur les photos : Boulevard de Krakowskie Przedmieście devant la Galerie Repassage : à gauche l’École des Beaux Arts et l’église Saint Croix, à droite, le porche de l’Université de Varsovie  et au fond l’Académie des Sciences.)

La Galerie « Repassage » est l’œuvre d’ Emile et Elisabeth Cieślar. Située au centre de Varsovie sur le boulevard de Krakowskie Przedmieście, à proximité de l’Université et presque en face de l’École de Beaux Arts, la galerie  » Repassage », sous la direction d’Emile et d’Elizabeth, a accueilli plus de 70 artistes polonais et européens.

 

 

 

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

« Galerie Repassage »

Les expositions

(Archives sous forme de diapositives d’Elizabeth et d’Émile Cieślar)

05 – 23 juin1973 – Ouverture de la Galerie avec l’exposition de documentation des œuvres qui ont été présentées par la « La Galerie 0 »  de Pawel Freisler

27 juin 1973 présentation du programme de la galerie « Repassage » :

Jacek Malczewski 1

Les enfants des Cieślar, Ania et Paul « adorent » le tableau « Saint François avec les Chimères ou les autoportraits» de Jacek Malczewski, un des plus importants représentant du symbolisme polonais au tournant du siècle. (Interdit à l’exposition en Pologne de 1968 à 1989, année de la libération de la Pologne du régime communiste.)

2 -14 avril 1973 « Autoportrait » et « Des palmiers » , tableaux de Tomasz Osiński

03 Portret Osiński 72

04 Palma Osiński 72

18-28 avril 1973 « Transfiguration » : installation de Andrzej Goryński

Adrzej Goryński Odbicie 72

Adrzej Goryński Odbicie 72

14 – 24 mai 1973 « Éléphant » Sculpture monumentale d’une tête d’éléphant, réalisée en carton rose par Elżbieta & Emile Cieślar. (En collection du Musée de l’École des Beaux-Arts de Varsovie) (voir diaporama) (Voir la page)

07 Elephant noire et blanc

 14 – 24 mai 1973 « Les informations sur l’éléphant sont fournies par Włodzimierz Borowski » – exposition des quatre panneaux.

09 W.Borowski

juin 1973 – « Situation primaire » – Maria Orzęcka et Waldemar Chądzyński – Installation à la Galerie de nombreux objets utilitaires.

Maria Orzęcka Waldemar Chądzyński 72

25 juillet-08 août 1973 « Extérieurement » Andrzej Dłużniewski

11 Andrzej Dłużniewski 72

15-30 septembre 1973 «  Labyrinthe » à la Galerie Repassage. Collection de la Fondation Egit. Des couloirs de gaze ont été suspendus entre les murs blancs de la Galerie « Repassage « … voir film  « Labyrinthe » et aussi voir 

12 Labyrinthe 1973-72

Octobre 1973 – avril 1974 – présentations des galeries indépendantes par rapport à l’État

La galerie « Pi » de Cracovie, « Galerie d’Art Actuel » de Wriocław, la galerie « Oui et Non » de Wrocław, la alerie « Remont » (réparation) de Varsovie, la galerie « Akumulatory 2 » de Poznań, « Bureau de poésie » de Varsovie, Centre d’Art de Wrocław, la galerie « Contemporain » de Varsovie, la galerie d’Art Actuel « Znak » (le Signe) de Bialystok, la galerie « Katowice », la galerie « El » de Elbląg, « Studio de Composition émotionnelle de Wrocław, la galerie « EM » Wroclaw,  la galerie « 80 x140 » de Łódź, la galerie « Krzysztofory » de Cracovie, la galerie A4 » la bibliothèque d’ Andy Rottenberg, la galerie « Adres » de Łódź, « Art. Laboratorium » de Poznań.

 

Suite des expositions des artistes à la Galerie Repassage

 

Janvier 1974 « Des salades » – Tomasz Sikorski

14a Tomasz Sikorsk 1973
14B72Tomasz Sikorsk 1973 slajd 1

1974 – « Les processus métaphysiques » – Margrit Kahle –« La méthode et le sens du travail est le corps humain./…/ L’élément – temps- est présent en mouvement, en geste, en découverte de l’espace. » Sur la photo « Le cercle du temps »

Margrit Kahl Le cercle du temps 72

2 – 10 mai 1974 – « 5 x 5 » – Exposition de Rysszard Winiarski

13A Ryszard Winiarski

15 – 23 mai 1974 « Un peu du tout » – l’exposition de Halina Zwadzka

15 Halina Zawadzka72

18 H. Zawadzka 72

 

19 Halina Zawadzka Osobowosc 72

 

8 – 10 juin 1974 – « Repassage en ville »

L’événement « Repassage en Ville » avait pour but de confronter les actions des artistes invités de Varsovie et des autres villes du pays avec les gens de la rue. Au même titre, l’important était la confrontation avec le pouvoir en place, qui nous a interdit l’action en ville, ne mettant à notre disposition que les terrains du jardin autour de l’Université. Nos amis artistes ont rencontré les frontières de la liberté, frontières qu’ils pensaient inexistantes.

Les exemples des actions artistiques dans le cadre de « Repassage « en Ville :

« Transmission de rue » performance de Piotr Bernacki

 

 

 

 

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

« L’appartement » – Jerzy Treliński, Tadeusz Piechura

Le projet consistait à installer des meubles d’un appartement typique – « M3 » au passage souterrain du boulevard Krakowskie Przedmiescie. Sa réalisation a été interdite par la police politique.

Repassage Urbaine Passage souterain 72

« Osmose » – performance – Krzysztof Zarębski

Désignation du terrain de contact entre l’homme et la plante.

 

 

 

« Le piège » – performance – Kryystof Zarębski

Installation d’une bande magnétique avec la musique de Stephen Montague. La bande avançait jusqu’à plonger dans le piège fait en terre.

 

 

 

« Caméra obscure » – Installation d’Élisabeth et d’Émile Cieslar

Parce qu’il a été interdit d’installer « Caméra obscure » dans la rue, nous avons abandonné le principe de la chambre obscure utilisé pour la projection sur ses murs de la réalité environnante et nous l’avons fermé avec un cadenas. (voir page)

La cadena ala UNE

« Les exercices sacrales » – Michał Bogucki

« Je dessine des cercles – des images de la réalité spirituelle – des symboles de connaissance irrationnelle – des signes des états éternels. »

 

 

 

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

« Climacterium » – Zbigniew Jeż –

Sur une chaise installée dans une cabine, on a posé la photo d’une femme nue avec une inscription « S’asseoir doucement – la terre tourne dans ce sens. »

Z Jeż Studio Kompozycji Emocjonalnej 72 slajd 2

« Composition horizontale » – Grzegorz Kowalski –

Les têtes des amis moulées en ciment devraient être enterrées dans un jardin public…

 

« Le reflet » – Wienczyslaw Kostow – Le reflet du chapele d’Uniwersité Varsovienne a été peint devant elle sur le goudron de la cours .

Winczyslaw Kostrow Odbicie 72

« Composition horizontale » – Grzegorz Kowalski – Les têtes des amis moulées en ciment devrait être enterrées dans un jardin public…Cette renterrełent a été interdite par la police politique.

 

 

 

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

FIN DE REPASSAGE EN VILLE

Suite des expositions des artistes à la Galerie « Repassage »

1974 « Objet de dévotion » et « Objet – Assemblage photographique» – L’exposition des tableaux de Grzegorz Kowalski

05 G. Kowalski Objet Photographique 72

 

06 Grzegorz Kowalski Objet de dévotion72

24 août – 15 septembre 1974 – « Exposition de 8 tableaux et l’intérieur de la galerie constituent un ensemble » Edward Krasiński

 

 

 

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

17 février 1974 – jusqu’à l’intervention de la police qui a instauré l’Etat de Siège, le 13 décembre 1981 – « La collection de chaussures usées » –  La Collection a été mise à la disposition du public de la galerie « Repassage » pour échanger des chaussures. Chaque paire était accompagnée du nom de son ancien utilisateur. A la suite de ce troc, la liste des anciens propriétaires s’est allongée grâce à de nouveaux noms –  (voir page)

02c Chaussures et pieds72

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

1974-78  – « Carrousel des attitudes »

Une série d’actions adressées principalement au milieu artistique.  (Voir la page)

72 Carousele à Zacheta Wa

28 février 1975 – « Théatre Hildegarda + 30 gags  » et « Sensibilité » – deux spectacles de Paweł Freisler et Jerzy-Juk Kowarski

 

 

 

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

 

 

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

14-18 avril 1975 – « La tournée » Jerzy Kalina – Installation à l’intérieur de la Galerie « Repassage » des 9 lits dans lesquels ont été arrangés différents plantes et légumes. On demandait aux visiteurs d’enfiler des blouses blanches.

 

 

 

 

 

Le même installation a été fait en 1993 à la Galerie Zacheta lors de l’exposition historique de la Galerie Repassage.

 

 

 

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

24 – 30 avril 1975 – « L’étude de notation photographique » – Wiktor Gutt Waldemar Raniszewski

L’exposition d’un ensemble des photos de la rue Krakowskie Przedmiescie choisies et assemblées selon leurs forme et signification. Un certain nombre de ces photos a permis de réaliser l’unique affiche de la Galerie « Repassage « (voir la photo plus bas)..

04 W Gutt i W Raniszewski Etude de notation photo

5-10 mai 1975 – « Ma rencontre avec lui » – Bartełomiej Szulczewski – Installation : moulages en plâtre de quartiers de porc suspendus devant une fenêtre servant d’écran pour la projection d’une vidéo présentant les passants du boulevard.

 

 

 

 

 

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

12-13 mai 1975 – « C’est à dire ou Colliers de couleur colorée » – Bartek Szulczewski – Installation ,dans l’espace de la galerie, de colliers pour chien.

03 Bartek Szulczewski C'est-à-dire 72

28-30 mai 1975 – « La porte » – Pitr Piwowarczyk – Une aile d’une vieille porte a été installée dans la rue devant La Galerie Repassage. Le luminaire brille par l’interstice entre la porte et trottoir.

Piotr Piwowarczyk Porte 72

16 – 30 mai 1975 – « Le premier Werksatz » – Franz Erhard Walther – démonstration des processus de la création d’une œuvre. Documentation photographique des différents exercices.

Franz Erhard Walter Le premier Werksat 72

3 – 14 juin 1975 – « La chaise » – Exposition des tableaux photographiques – Grzegorz Kowalski  «…Proposition de poser nue pour une photo : 48 personnes ont accepté de s’asseoir 12 fois de façons différentes sur une chaise sans la protection de leurs vêtements.»

07 Grzegorz Kowalski Le temps 72

18-19 juillet 1975 – « Double Concept » – Miroslaw Kliwar (Tchèque) une rencontre à l’initiative de Andrzej Partum.

Wienceslaw Kliwar Double concepte 72

Septembre 197-1993  – « Carrousel des attitudes ». – Une série d’actions d’Elisabeth et d’mile Cieslar adressées principalement au milieu artistique. (Voir la page)et aussi

Mai 1976 – « Les aspects visuels et non visuels de l’espace » Krzysztof Jung – Projet pour un spectacle où les comédiens seraient aveugles.

 

 

 

 

 

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

20 septembre – 5 décembre 1977 «  La culture destructrice » Wiktor Gutt Waldemar Raniszewski. Lors de l’exposition, étaient projetés parallèlement à des photos de prisonniers des camps d’extermination nazie, des photos des Indiens d’Amérique (dits «sauvages»). La projection était accompagnée par la musique de J. S. Bach et la musique des peuples premiers. La même installation a été présentée en 1993 à la Galerie Zacheta lors de l’exposition historique de la Galerie « Repassage ».

 

 

 

 

 

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 la photo de « La grande mère indienne » – Wiktor Gutt et Waldemar Raniszewski.

0 W Gutt i W Raniszewski La grande mere Indienne 72

Novembre 1979 – « La coupe » – Jerzy Słoma-Słomiński –« … Lentement, Jerzy commençait à entailler sa poitrine, depuis son bras gauche en descendant en diagonale. Les gouttes de sang suivaient la trace du rasoir … » (La citation de la lettre de G. Kowalski à Elisabeth Cieslar)

 

 

 

 

 

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Novembre 1993 – « Le portrait total du Karl Marx » – Krzysztof Bednarski – Exposition de la Galerie Repassage à la galerie Zachęta.(Nnovembre 1977 exposition pour le diplôme de fin d’étude à L’Ecole des Beaux Arts à Varsovie)

K Bednarski Le portret total de Karle Marx 72

1980 – les sculptures de Roman Woźniak, lors de l’exposition de la Galerie « Repassage « à la Galerie Zachęta ,en 1993.

Roman Woźniak Sculpture 72

 

 

WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :